La douceur des Navettes Marseillaise

 

Capture d’écran 2015-11-30 à 13.04.09

J’aime le Sud et ses odeurs. C’est tout mon imaginaire d’enfance qui revient avec la fleur d’oranger.
Ce subtil arome me fait vibrer. Me réconforte aussi peut être. C’est surement pour cela quand ce début d’hiver à Shanghai avec ce froid humide qui vous pénètre que j’ai eu envie de me réfugier dans la cuisine pour faire des navettes.
C’était peut être pas les plus belles ou les plus savoureuses mais nous nous sommes régalés.

Ingrédients

FullSizeRender.jpg

Moi je fais comme ça

  1. Dans un bol, mélanger la farine, le sucre et le sel.
  2. Former une fontaine; mettre les oeufs, l’eau de fleur d’oranger et l’huile d’olive; obtenir une pâte un peu ferme; laisser reposer au frais pendant 1 heure
  1. Séparer la pâte en petites boules de 50 g chacune environ; rouler pour obtenir une forme ovale; pincer les deux extrémités pour faire les pointes de barque; à l’aide d’un couteau, faire un incision profonde sur le dessus dans le sens de la longueur – à la cuisson, la fente va ouvrir pour former l’intérieur de la barque.
  2. Cuire à 180º C. 15 minute puis à 140º C. 10 minutes jusqu’à ce que les navettes prennent une légère teinte dorée. Vérifier régulièrement car la cuisson est rapide. IMG_5117

Historique Gourmand

Véridique ou enjolivée, il existe deux versions sur l’origine de la fabrication de la navette.

Selon la première, la navette commémorerait l’arrivée sur le rivage méditerranéen d’une frêle embarcation sans voile ni rames des « Saintes Maries » le 2 Février, il y a 2 millénaires. C’est en ce souvenir de cet événement que M.Aveyrous en 1871 créa un biscuit en forme de barquette.

La seconde légende raconte qu’une Vierge s’échoua sur les bords de la calanque du Laydon, près de Marseille. Les artisans marseillais se sont appropriés cette apparition qui symbolisait pour eux en signe du destin et une marque de protection et lui ont consacré une pâtisserie.

Dans les deux versions c ‘est l’arrivée par la mer qui donne son nom au biscuit.

La navette est une pâtisserie traditionnelle cylindrique, façonnée en forme de petite barque. (Navette)
On les achetait jadis par douze, une pour chaque mois de l’année. Ces biscuits sont assimilés aux cierges bénis de la Chandeleur.
On les mange traditionnellement pour la fête de la Chandeleur le 2 Février.

La fleur d’oranger qui parfume les navettes est le symbole de la virginité et de la fécondité.

Depuis 1781, près de l’abbaye de Saint-Victor, dans la cœur de Marseille, le Four des Navettes n’a pas cessé de cuire cette pâtisserie. Passez y si vous êtes à Marseille.

Capture d’écran 2015-11-30 à 13.05.02

Et vous,  vous faites comment? Partagez vos bons plans & astuces.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s